Accueil

GEOGRAPHIE - BULGARIE

 Limitée par la Roumanie, la Serbie, la Macédoine, la Grèce, la Turquie et ouverte sur la mer Noire, la Bulgarie est un Etat de 110.912 km², qui abrite 8,2 millions d'habitants. Elle a pour capitale Sofia. Isolée de la civilisation européenne pendant la longue occupation ottomane, cette lointaine étape de l'Orient-Express, héroïne malheureuse des guerres balkaniques du début du XXe siècle, était encore un pays sous-développé lorsque le «rideau de fer» l'enferma dans le camp socialiste. L'abandon de la planification a nécessité, comme ailleurs en Europe centrale, de douloureuses reconversions. Limitée par la Roumanie, la Serbie, la Macédoine, la Grèce, la Turquie et ouverte sur la mer Noire, cette nation balkanique a préservé son identité slave et conservé l'héritage d'une forte minorité turque; longtemps marquée par son retard économique, qu'elle a commencé à combler sous le régime communiste (1947-1989), la Bulgarie aspire aujourd'hui à s'intégrer pleinement dans la nouvelle Europe.

Malgré sa faible étendue, la Bulgarie offre, dans un rectangle de moins de 500 km sur 250, des paysages variés de part et d'autre de l'arc montagneux du Balkan. Son climat est continental, mais de nuance méridionale.

Relief

Le Balkan, ou Stara Planina («Vieille Montagne») – chaîne plissée de type alpin prolongeant les Carpates méridionales – est étroit, peu élevé (2.376 m au pic Botev) et aisément franchissable. Au nord lui est accolé le Prébalkan, relief jurassien aux karsts troués de grottes. Entre celui-ci et le Danube, la plate-forme danubienne, table calcaire couverte de lœss aux falaises dominant le fleuve, est relativement basse à l'ouest et se relève vers le nord-est au contact du plateau de la Dobroudja. Au sud du Balkan se succèdent une série de petits bassins, comme celui de la Vallée des Roses, bordée par la Sredna Gora («Montagne moyenne»), et celui de Sofia (situé à 550 m d'altitude), surplombé par les monts Vitosa (2.290 m).

Le Sud-Ouest est occupé par le couloir de la Struma et trois massifs cristallins. Le Rhodope, aux formes douces, ne dépasse 2.000 m que dans sa partie occidentale. Le Rila, où le pic Musala (2.925 m) constitue le point culminant des Balkans, allie la hardiesse de ses cimes à la somptuosité de ses forêts. Le massif de Pirin, dominé par l'étincelante pyramide de marbre du Vihren, culmine à 2.915 m.

Entre Sredna Gora et Rhodope, un bassin d'effondrement, comblé par les alluvions de la Marica et de ses affluents, forme la plaine de Thrace, prolongée par le bassin de Burgas et limitée au sud par les collines de Strandza.

Si le Danube limite la Bulgarie sur 470 km, le pays ne compte que de petites rivières, non navigables: l'Iskar (368 km) se jette dans le grand fleuve, la Marica et la Struma coulent vers la mer Égée et la Kamtchia vers la mer Noire.

La population bulgare 
Les régions bulgares 
Moyenne des températures