« Protection révolutionnaire des usagers du train : l’info à ne pas manquer ! »

La constante circulation de l’information, que ce soit dans le domaine du tourisme ou dans d’autres domaines, peut parfois nous échapper. Il est possible de manquer des informations importantes qui pourraient nous intéresser. C’est pourquoi nous vous proposons quotidiennement de revenir sur une actualité récente afin de la mettre en avant à nouveau.

Informer, assister, indemniser

Le mois dernier, le 7 juin 2023, une nouvelle réglementation européenne a été mise en place pour renforcer les droits des usagers des trains dans toute l’Union Européenne. Cette réglementation concerne particulièrement les retards et les annulations.

Ce nouveau règlement s’applique à tous les types de trajets, qu’ils soient internationaux ou nationaux, tels que les TGV ou les Intercités. Il s’applique également en partie aux transports ferroviaires urbains et suburbains, ainsi qu’aux services de transports régionaux de type TER.

Concrètement, les compagnies ferroviaires ont l’obligation d’informer, d’assister et d’indemniser les voyageurs en cas de problèmes.

En termes d’informations, la compagnie est déjà tenue de vous informer de la situation, ainsi que des heures de départ et d’arrivée prévues dès qu’elles sont disponibles.

En cas d’annulation ou de report de plus d’une heure du départ d’un train, le passager a désormais le choix :
Soit de poursuivre son voyage vers sa destination finale avec un autre train, si nécessaire, sans frais supplémentaires, dans des conditions comparables à celles prévues initialement et dans les meilleurs délais.
Soit d’annuler son voyage et d’obtenir un remboursement intégral de son billet, y compris pour le trajet retour en cas de billet aller-retour. Ce remboursement doit être effectué dans le mois qui suit la demande.

En cas de retard supérieur à une heure pour un départ ou une annulation, le passager a droit à une assistance gratuite.
Dans les cas « extrêmes », similaires à ceux des vols, le passager peut prétendre à des repas et collations, ainsi qu’à un hébergement pris en charge avec le transport entre la gare et l’hébergement. Si nécessaire, il peut également prévenir ses proches si le voyage ne peut être effectué le jour même.
En cas de correspondance manquée due à un train annulé ou retardé, le passager peut envisager la poursuite de son voyage avec d’autres moyens de transport, qui seront pris en charge (sous conditions) par la compagnie ferroviaire.
Dans tous les cas, il est cependant impératif que les services ferroviaires ou les contrôleurs certifient que votre train a été retardé, qu’il a entraîné la perte d’une correspondance ou qu’il a été annulé, selon le cas.

Enfin, en cas de retard de train, l’indemnisation minimale est de :
25% du prix du billet en cas de retard de 1 à 2 heures à l’arrivée,
50% du prix du billet en cas de retard de plus de 2 heures à l’arrivée.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter le site du Ministère de l’Économie.

source : ouest-france.fr

Autres voyages

à découvrir

Vous ne croirez pas les offres incroyables du Amazon...

Avez-vous déjà rêvé de voyager à prix réduit vers des destinations de rêve ?...

Le 14 juillet 2024 – Suivez-vous ce voyage incroyable...

Ce jour-là, le monde entier retient son souffle pour célébrer un événement grandiose :...

Incroyable ! Ce bateau de l’Âge du Bronze reconstruit...

Au cœur de l'incroyable aventure d'un bateau de l'Âge du Bronze reconstruit se dessine...

Le premier voyage du Titanic en 14 ans a...

Il était une fois un supertanker des mers, tombé dans l'oubli après sa tragique...

Le Titanic va-t-il révéler de nouveaux secrets lors de...

Dans l'attente de son premier voyage en 14 ans, le Titanic suscite l'espoir de...

Découvrez les incroyables excursions terrestres de Seabourn pour son...

Laissez-vous emporter dans un voyage épique à travers l'Afrique avec Seabourn et découvrez des...

Catégorie