Découvrez l’incroyable île d’Yeu en Vendée, joyau de la France des îles !

Iles méconnues de la France

Lorsqu’on parle du tourisme en France, on pense souvent à Paris et à d’autres grandes villes, ainsi qu’à divers sites remarquables connus dans le monde entier. On évoque également la campagne, les montagnes, les plages et les stations balnéaires. Mais on parle rarement de toutes les petites îles qui peuplent nos côtes de la Manche à la Méditerranée. Pourtant, la France métropolitaine compte plusieurs dizaines d’îles, certaines habitées et d’autres faisant partie de notre patrimoine touristique.

Découverte de l’île d’Yeu

Aujourd’hui, nous partons à la découverte de l’île d’Yeu, située sur la côte vendéenne.

Ici, on visite à pied ou à vélo

L’île d’Yeu s’étend fièrement sur 23 km², à une vingtaine de kilomètres du continent, face à la côte vendéenne. Depuis toujours, l’île vit de la pêche, en particulier de la pêche au thon, et depuis quelques années, du tourisme. Malgré près de 400 000 visiteurs chaque année, le tourisme semble moins « oppressant » que dans d’autres îles de taille plus réduite.

Les paysages de l’île d’Yeu sont variés et agréables. Du côté est, on trouve une côte sablonneuse et verdoyante similaire à ce que l’on peut trouver sur le continent. C’est là que l’on peut se promener à Port-Joinville, le chef-lieu de l’île, avec ses petites maisons blanches typiques. De l’autre côté, face à l’Atlantique, le littoral est plus sauvage, avec des falaises et des criques qui rappellent la Bretagne. On y trouve moins d’habitations et une lande traversée par le GR80, un sentier de randonnée qui fait le tour de l’île d’Yeu.

Yeu se visite principalement à pied ou à vélo. En empruntant ce sentier, vous pourrez profiter de tous les paysages de l’île, des plages, des falaises, de la Pointe du But et de la Pointe aux Cordeaux qui marquent chacune une extrémité de l’île. Vous pourrez également découvrir des sites d’intérêt tels que le dolmen de la Planche-à-Puare, les vestiges du Vieux Château, plusieurs phares et bâtiments militaires, ainsi que le petit port de La Meule. Ne manquez pas ces merveilles.

Un passé militaire

L’île d’Yeu a également eu une vocation militaire en raison de sa position géographique. Pendant le Second Empire, la Citadelle, également connue sous le nom de Fort de Pierre-Levée, a été construite pour remplacer les anciennes fortifications obsolètes. Construit entre 1858 et 1866, cet édifice pouvait accueillir plusieurs centaines de militaires. En 1945, il a été choisi comme lieu d’internement pour le maréchal Pétain, ancien chef de l’Etat français du régime de Vichy. Il y est resté plusieurs années avant d’être autorisé, pour des raisons de santé, à séjourner dans une maison de Port-Joinville, où il est décédé quelques semaines plus tard et a été enterré dans le cimetière de la commune.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’île d’Yeu, rendez-vous sur le site www.ile-yeu.fr.

source : ouest-france.fr

Autres voyages

à découvrir

Est-ce que ce requin blanc de 2600 livres est...

Au large des côtes du Massachusetts, un immense requin blanc de 2600 livres pourrait...

Les plus beaux observatoires de New York : des...

New York, la ville qui ne dort jamais, regorge de trésors cachés et de...

Une expérience inoubliable vous attend à San Diego Comic-Con...

L'excitation est à son comble pour les fans de pop culture : San Diego...

Est-ce que mon premier voyage en croisière dans les...

L'excitation battait dans mes veines alors que j'embarquais pour mon tout premier voyage en...

Ce yacht de pêche sportive est-il le plus grand...

Dans le monde de la pêche sportive, un yacht hors norme attire tous les...

Le Margaritaville au Sea Islander prêt pour son premier...

Le soleil se lève doucement sur l'horizon, illuminant les eaux calmes et scintillantes qui...

Catégorie