10 questions-réponses sur le Canal de Panama : incroyables révélations !

Les merveilles du Canal de Panama

Le Canal de Panama est un lieu emblématique que nous pensons tous connaître, mais il y a encore tellement de choses à apprendre à son sujet. Aujourd’hui, nous vous proposons une série de dix questions-réponses sur ce célèbre canal, auxquelles vous ne saurez peut-être pas répondre.

La liaison entre l’océan Pacifique et l’océan Atlantique

Le Canal de Panama est situé dans la partie la plus étroite de l’Amérique centrale, traversant l’isthme de Panama. Il relie l’océan Pacifique, au niveau de la capitale Panama Ciudad, à l’océan Atlantique, à la ville de Colon. Cet ouvrage maritime s’étend sur près de 80 km de long.

Un gain de distance considérable

Sans le Canal de Panama, les navires seraient obligés de longer les côtes sud-américaines jusqu’à l’extrémité sud et le Cap Horn avant de remonter de l’autre côté pour aller du Pacifique à l’Atlantique. Avec le canal, les distances ont été considérablement réduites. Par exemple, un voyage entre New York et la Californie, qui représentait auparavant 22 500 km, est passé à moins de 10 000 km grâce à cette percée.

La construction du canal

L’idée d’un canal entre les océans est apparue dès que les Européens ont conquis les terres américaines. Cependant, ce n’est qu’en 1880 que le projet a réellement pris forme grâce à Ferdinand de Lesseps, un ingénieur français déjà connu pour avoir réalisé le Canal de Suez quelques années plus tôt. La France n’a pas réussi à achever la réalisation du canal, laissant ainsi la place aux Américains qui l’ont terminé et inauguré le 15 août 1914.

Les scandales et les difficultés de la construction

La construction du Canal de Panama n’a pas été de tout repos. Entre les rivalités franco-américaines, les difficultés dues aux pluies diluviennes et aux glissements de terrain, le tremblement de terre de 1882, le paludisme et la fièvre jaune qui ont décimé des milliers d’ouvriers, ainsi que le scandale de Panama qui a entraîné la faillite de la société en charge du projet, les chances de réussite des Français étaient minces. Les Américains ont donc pris le relais en 1903 pour achever les travaux.

Le changement de propriétaire du canal

Le Canal de Panama a changé de propriétaire au fil de son histoire. Bien que construit par les Américains, ce sont eux qui en ont eu la jouissance immédiate dès sa mise en service, faisant de l’ouvrage et de ses abords une colonie américaine surnommée « La Zona ». Ce n’est qu’au 1er janvier 2000 que le Panama a récupéré la souveraineté sur le canal, soit 85 ans après son inauguration.

La configuration du canal

Le Canal de Panama est bien différent du célèbre Canal du Midi que nous connaissons en France. Il est conçu pour accueillir des navires de gros tonnage et son relief est particulier. Il comprend un immense lac artificiel, le lac Gatun, sur lequel naviguent les bateaux sur un tiers du trajet. Ensuite, il y a deux zones de canaux avec des écluses, permettant aux navires de passer d’un océan à l’autre. Une voie ferrée parallèle au canal relie également les deux villes.

Le trafic, les tarifs et les chiffres

La traversée du Canal de Panama n’est pas gratuite. Le droit de passage varie en fonction du tonnage des navires ou du nombre de conteneurs pour les navires porte-conteneurs. Le trafic est intense, avec plus de 500 millions de tonnes de fret qui transitent chaque année sur 1 200 à 1 300 navires, représentant 3,5 % du commerce maritime mondial. Les droits de péage s’élèvent à plus de 3 milliards de dollars chaque année, auxquels s’ajoutent d’autres revenus liés aux services maritimes et à la vente d’énergie électrique produite par les barrages du canal.

L’élargissement du canal

Le Canal de Panama, vieux de plus d’un siècle, doit faire face à l’évolution du trafic maritime et à la baisse du niveau des eaux due au changement climatique. Les autorités effectuent donc des travaux d’entretien, d’élargissement, de dragage et de construction de nouvelles écluses pour répondre aux besoins des navires de plus en plus nombreux et plus gros. Bien que certains projets aient été envisagés dans d’autres pays de la région, ils sont peu susceptibles de voir le jour en raison de leur coût. Certains espèrent plutôt que le Passage du Nord-Ouest, entre le nord du Canada et l’Arctique, deviendra une alternative au Canal de Panama avec le réchauffement climatique et la fonte des glaces.

Les incontournables du Canal de Panama

Le Canal de Panama est un site incontournable à visiter lors d’un voyage au Panama. On peut déjà se faire une première idée du canal en le traversant par la route, en empruntant le Pont des Amériques du côté de la capitale ou le Pont de l’Atl

source : ouest-france.fr

Autres voyages

à découvrir

3 modèles de valises cabine pas chères

Les valises cabine sont des solutions pratiques qui représentent le choix numéro 1 des...

Où acheter un couteau suisse en bois pour son...

Les couteaux suisses sont des outils indispensables et célèbres à travers le monde entier....

Comment choisir une bonne valise cabine pour sa fillette...

Les meilleurs cadeaux nous sont souvent offerts dans de petits paquets. C'est d'autant plus...

Les meilleurs drones 4K pas chers en 2024 pour...

Photographes, réalisateurs de films et blogueurs se tournent de plus en plus vers les...

Notre sélection des meilleurs appareils photo numériques de 2024

Pour les personnes qui souhaitent se lancer dans l’univers de la photographie ou pour...

Quels sont les avantages d’utiliser un carnet de voyage...

Le carnet de voyage en cuir est un compagnon de voyage indispensable pour les...

Catégorie