Accueil

GEOGRAPHIE - PORTUGAL

Bordé à l'ouest et au sud par l'océan Atlantique et au nord par l'Espagne. Le territoire national portugais inclut également les archipels de Madère (îles Madeira et Porto Santo) et des Açores (îles Santa Maria, São Miguel, Terceira, Graciosa, São Jorge, Pico, Faial, Flores et Corvo), à l'ouest du Portugal continental.

A l'extrémité de l'Europe continentale, le territoire portugais constitue un rectangle large de 160 km en moyenne et long de 560 km. Avec ses 88.790 km² (91.831 km² en ajoutant les archipels atlantiques), c'est un pays de dimensions modestes (six fois plus petit que la France).

De part et d'autre de la large dépression sédimentaire où s'écoule le Tage jusqu'au bras de mer que constitue la mer de Paille, située en face de Lisbonne, le Portugal, qui n'a pas de frontières naturelles avec son unique voisin, prolonge sur son territoire l'organisation du relief rencontrée en Espagne.

Au sud du Tage, les deux tiers des terres ont une altitude inférieure à 200 m ; il y prédomine de vastes plaines peu ondulées, qui continuent jusqu'à l'Atlantique les surfaces d'érosion de la Meseta andalouse.

Au nord du Tage, en revanche, sans que l'on rencontre de sommets très élevés (la serra da Estrela, la plus haute chaîne du pays, atteint à peine 2.000 m), le relief est beaucoup plus montagneux, puisque le tiers seulement se trouve à moins de 200 m, mais il est surtout très cloisonné ; entaillé de profondes vallées, ce relief a toujours rendu les déplacements difficiles. Les lourds plateaux de roches cristallines, qui prolongent la Meseta de la Vieille-Castille et la cordillère Centrale, puis l'étroite couverture sédimentaire qui les borde jusqu'à l'Océan, ont été redressés lors de la surrection de la chaîne Bétique à l'ère tertiaire. Les roches, très rigides, se sont brisées en compartiments de hauteurs inégales, tandis que les fleuves ont creusé des gorges profondes.

Le point le plus haut du territoire portugais est le mont Pico, dans l'île Pico de l'archipel des Açores.