Accueil

GEOGRAPHIE - ESPAGNE

 L'Espagne est limité au nord-est par les Pyrénées et la frontière avec la France, au nord-ouest et au sud-ouest par l'océan Atlantique, à l'ouest par la frontière avec le Portugal, et au sud et à l'est par la mer Méditerranée.

Si la péninsule Ibérique rappelle par son extension en latitude les deux péninsules voisines, l'Italie et la Grèce, elle s'en différencie par le caractère massif de l'ensemble, qui en fait une sorte de petit continent de 504.580 km², partagé entre les domaines atlantique et méditerranéen, entre les régions humides et continentales et les zones sèches tournées vers l'Orient.

Structure et relief La massivité d'ensemble, son contour quadrangulaire – dès l'Antiquité, le géographe grec Strabon comparait l' Espagne à une peau de taureau étirée – s'expliquent par l'omniprésence d'un socle ancien, dont la couverture a été plus ou moins remaniée sous l'influence du plissement alpin. Le plateau de la Meseta occupe l'essentiel du pays, auquel il donne une altitude moyenne élevée – avec un peu plus de 660 m (contre 342 m pour la France), l' Espagne est le pays européen le plus élevé, après la Suisse. Le paysage de la Meseta se caractérise par l'abondance des lignes horizontales : surfaces tranchant le socle surmontées de reliefs résiduels de granites ou de quartzites, dalles de calcaires lacustres accumulés dans les cuvettes des compartiments affaissés du socle, surfaces tranchant les sédiments.