Accueil

BRAGA

 S'il fallait définir la ville en quelques mots, ce serait sans nul doute ceux de «Braga la pieuse» que l'on utiliserait! Et pour cause, car nulle autre ville au Portugal n'a autant d'églises par habitant. Néanmoins, malgré son histoire très ancienne et sa quantité impressionnante d'édifices religieux, force est de constater que l'architecture locale ne brille pas par la diversité. Braga est, en effet, surtout riche en style baroque. Braga est même une ville exclusivement baroque, pourrait-on affirmer! Les fervents de ce style seront donc ravis de flâner dans la ville afin de découvrir ces multitudes façades baroques.

Pour une visite aisée des lieux, débutez votre promenade à la Praça da República, à l'angle de l'Avenida da Liberdade. De cette agréable place fleurie agrémentée d'une fontaine, vous aperçevrez en premier lieu la Torre de Menagem. S'élevant derrière un élégant édifice à arcades, cette tour n'est autre que le donjon de l'ancien château fort attenant aux fortifications qui protégeaient la ville.

Poursuivez votre visite en empruntant la rue piétonnière principale de la ville, la Rua Dom Diogo de Sousa. Cette agréable rue traverse tout le centre historique. En la parcourant, vous pourrez voir les principaux monuments de Braga.

Premier arrêt, sur votre droite : le Largo do Paço. Cette jolie place comporte en son centre une étrange fontaine représentant une petite tour fortifiée, elle même entourée d'une enceinte crénelée. Tout autour de la place, comme formant un patio, divers bâtiments se succèdent de manière harmonieuse, constituant pour l'époque un très bel exemple d'unité urbaine.

A l'opposé du Largo do Paço, du côté gauche de la Rua Dom Diego de Sousa, la Sé de Braga semble se cacher derrière l'église de la Misericódia. Avant d'y pénétrer, vous jeterez d'abord un petit coup d'oeil sur son portail sud, situé sur le Rossio da Sé. Il est un des rares éléments encore subsistants de la construction romane primitive, commencée au XIe siècle. Dirigez vous à présent vers le cloître, où se trouve le Musée d'art religieux. Comptant deux niveaux, ce musée expose au premier étage surtout de nombreux vêtements sacerdotaux et, au deuxième, nettement plus intéressant, une très riche collection d'objets religieux. Après la visite du musée, vous aurez accès à la Capela dos Reis, qui renferme le tombeau d'Henri de Bourgogne et de sa femme, père et mère de Dom Afonso Henriques, premier roi du Portugal. En traversant ensuite la cour qui donne accès au cloître, vous découvrirez la Capela da Glória, une des plus belles chapelles de la ville, qui contient un superbe gisant gothique.
Pour finir l'exploration des lieux en beauté, rendez vous à l'extérieur de la cathédrale, à l'arrière du choeur (dans la Rua Nossa Senhora da Leite, en face de la Rua São João), afin d'admirer Nossa Senhora da Leite (littéralement Notre-Dame-du-Lait), une étonnante et élégante Vierge allaitant le futur Sauveur, et placée dans une niche très décorée. Elle serait l'oeuvre de l'artiste français Nicolas Chantereine.