Accueil

TOURISME en NORVEGE

TOURISME EN NORVEGE
 
La côte Ouest
Peu de paysages au monde ont la splendeur de l'Ouest norvégien. Beaucoup de fjords impressionnent par leur profondeur, par l'étroit défilé dominant leurs eaux et la hauteur des cascades qui dévalent leurs versants abrupts. Mais il en existe de plus “humains”, où fermes et pêcheries ont donné naissance à des communautés prospères. 
 
La diversité des fjords se vit aussi d’autres manières. Au plein coeur de l’été, vous pouvez commencer la journée en skiant sur le glacier Folgefonna, et la terminer par un bain de mer. En certains endroits, l’image des arbres fruitiers en fleurs se superpose à celle des crêtes enneigées. Des summums de beauté naturelle, comme la chute baptisée “Voile de la Mariée” (Brudesløret), côtoient les sommets de la technique humaine, avec les routes en lacets, nommées Ørneveien (le Chemin des aigles) et Trollstigen (l’Echelle des trolls), qui serpentent à flanc de montagne. Dans la même région, deux villes attendent votre visite. A Bergen comme à Stavanger, le charme des maisons de bois cohabite avec le transport maritime dans sa version la plus moderne et avec l’industrie du pétrole.
 
VOYAGE EN NORVEGELe centre de la Norvège
La région centrale de la Norvège a joué un rôle capital dans l’histoire du pays. La bataille de Stiklestad, en 1030, marqua un tournant dans la christianisation du pays. Nidaros, l’ancienne Trondheim, était le centre politique, religieux et commercial de la Norvège, et fut au Moyen Âge, durant quatre siècles, une destination de pèlerinage.
 
La Cathédrale de Nidaros, bâtiment médiéval le plus grand de Scandinavie, s'enorgueillit de sculptures et vitraux magnifiques. L’église construite à l’origine sur son emplacement renfermait le tombeau de St Olav, mort à la bataille de Stiklestad.
 
Trondheim est remarquée pour ses bâtisses de bois, dont un grand nombre s’alignent le long du port et de la rivière, témoignant de l'histoire commerciale ancienne de la ville. 
 
Plus à l’Est, la cité minière de Røros a su préserver son caractère d’antan. Son église, unique en son genre, et quelques centaines de maisons de bois lui ont valu d’être inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.
 
La Norvège du Nord
En Norvège du Nord, le soleil de minuit déverse sa clarté sur des archipels spectaculaires, sur la profondeur des fjords, sur les calottes blanches des montagnes, les prairies luxuriantes et des immensités de marécages. Cette luminosité magique a inspiré plus d’un écrivain et d’un artiste.
 
Outre sa splendeur naturelle, la région a beaucoup à offrir. Que vous choisissiez de longer le littoral à bord de l’Express Côtier, ou de suivre les routes, vous passerez par de charmants villages et d’anciens lieux de commerce où vous rencontrerez les gens et leur culture. Les Lapons, peuple indigène du Grand Nord, vous y livreront l'histoire de leurs traditions et l’image de leur mode de vie actuel. 
 
Malgré sa latitude septentrionale, la Norvège du Nord connaît une certaine douceur climatique, grâce au passage du Gulf Stream, qui longe ses côtes. Si vous êtes amateur de culture et de vie nocturne, Tromsø, que l’on appelle parfois le “Paris du Nord” saura vous satisfaire. Enfin, goûter la vue sur les lointains depuis l’ultime extrémité de l’Europe vaut un détour jusqu’au Cap Nord.
 
Le Sud de la Norvège
Le Sud réunit bien des atouts : un climat estival aussi plaisant que stable, l’idylle animée des petites stations balnéaires, les paysages remarquables de l’intérieur des terres et des activités culturelles. Villes et villages s’égrènent le long de la côte, comme autant de perles à l’abri dans l’écrin rocheux que forment les îlots les séparant du large.
 
Disposer de ports sûrs était autrefois capital, pour le négoce comme pour les bateaux de pêche. Ces havres de paix maritime sont peu à peu devenus des centres vitaux, tant du point de vue commercial que culturel. En été, les marchés locaux regorgent de fruits, baies rouges, légumes de premier choix, et bien sûr de poisson frais. Mais le visiteur peut aussi préférer pratiquer la pêche lui-même.
 
A peu de distance des côtes, des attraits différents attendent le touriste : montagnes et vallées, lacs poissonneux, forêts solitaires, marais de haute montagne. Comme le savent tous les amoureux du ski, c’est à Morgedal, dans le département du Telemark, que ce sport vit le jour. Non loin de là, le vénérable Victoria peut vous mener, le long du Canal du Telemark, de la côte jusqu’au plus profond des campagnes. L’action menée pour la préservation et la restauration du canal a récemment été couronnée par le prix du forum Europa Nostra.
 
La région Est
L’Est de la Norvège déploie des paysages variés, terres agricoles couvrant les plaines et suivant l’ondulation des collines, hautes montagnes. C’est dans cette région que se trouve la capitale, Oslo, ainsi que la ville la plus ancienne de Norvège, Tønsberg, le plus grand lac du pays, le Lac Mjøsa, et son sommet le plus élevé, le Galdhøpiggen (2469 mètres).
 
C’est aussi à l’Est que la densité de population est la plus importante. Aussi la région offre-t-elle une vaste gamme d’activités culturelles et de plein air. De vastes zones sont boisées et des myriades de lacs et de rivières attendent les amateurs de pêche. Près du Lac Mjøsa, les ruines de l’ancienne cathédrale de Hamar, vieilles de quelque 1000 ans, méritent une visite pour leur intérêt architectural et historique.
 
Oslo, logée au fond du fjord qui porte son nom, propose concerts, spectacles de théâtre et d’opéra en abondance, musées et galeries d’art. La ville est également réputée pour sa vie nocturne, ses terrasses de cafés à l’ambiance informelle, son vaste choix de restaurants et de magasins.
 
A peu de distance d’Oslo se trouvent les splendides et sinueuses vallées nommées Numedal, Hallingdal, Eggedal et Gudbrandsdal, mais aussi des paysages aux vastes panoramas, de pittoresques villages côtiers, des massifs montagneux à la beauté intacte.
 
© Innovation Norway

 

 #

 
 #

 
 #

 
 #

 
 #