Accueil

ECONOMIE - NORVEGE

Agriculture et forêts 
L'agriculture rencontre des obstacles considérables à cause du relief, des rares sols cultivables et du climat, car les températures d'été sont trop faibles pour la maturation des céréales, notamment du blé. Aussi la surface effectivement exploitée ne représente-t-elle que 2,6 % du territoire, tandis que les secteurs improductifs, surtout en montagne, en occupent 79 %. La culture des céréales (orge surtout) et des plantes oléagineuses occupe 35,8?% des surfaces exploitées, alors que les prairies artificielles et autres pâturages en occupent 55 %. Les céréales (surtout utilisées comme fourrage) représentent 12 % des revenus agricoles, les produits horticoles et maraîchers 11 %. En revanche, l'élevage fournit les trois quarts des revenus, avec le lait (35 %) et la viande (30 %). Au total, l'agriculture ne couvre que 46 % des besoins de la population. 
 
Les forêts économiquement exploitables représentent 18 % de la surface du pays. L'exploitation forestière couvre principalement les besoins des industries du bois en matières premières.
 
Pêche
La pêche joue encore un rôle important, bien que 0,9 % seulement de la population active y soit employé. Elle se place au 4e rang des activités exportatrices du pays.
Depuis vingt ans, la pisciculture (élevage du saumon et de truites essentiellement) s'est développée en Norvège.
 
Industrie
Les industries fournissent un peu plus du quart des emplois. Parmi les plus caractéristiques, on trouve celles qui utilisent le courant électrique pour valoriser les matières premières (minerais, bois); le pétrole et le gaz naturel sont à l'origine d'activités nouvelles. La Norvège a développé des technologies avancées, notamment pour l'exploitation de l'aluminium, dont elle est un important producteur et exportateur, mais aussi pour les ferro-alliages, pour les produits des industries électrochimiques et de la transformation du bois (bois de construction, pâte de bois et papier). Ces activités manufacturières sont essentiellement orientées vers l'exportation.
 
Récemment, des industries, elles aussi fortement exportatrices, sont nées de la prospection, de l'extraction sous-marine et du traitement des hydrocarbures. Quant aux industries mécaniques, déjà créées pour l'équipement des centrales hydroélectriques, elles ont été renforcées et complétées par les activités électroniques, y compris pour les industries d'armement. La construction navale s'est spécialisée surtout pour satisfaire les besoins de chantiers de recherche et d'exploitation des hydrocarbures en mer.
 
Les services 
Les services emploient plus de 67 % de la population active. Le commerce, y compris l'hôtellerie et la restauration, utilise 17,8 % de la main-d'œuvre. Les banques, les organismes financiers, les assurances, l'immobilier procurent 7,8 % de l'emploi total. Les administrations diverses, les services publics, sociaux et privés occupent 33,5 % de la population active. 
 #