Accueil

TOURISME en IRLANDE

Dublin

La capitale de l'Irlande s'étend sur la vaste vallée de la rivière Liffey autour de la baie de Dublin, le long d'une côte décrivant une grande courbe depuis le sommet rocheux de Howth au nord jusqu'au promontoire de Dalkey au sud et elle est abritée par les collines de Wicklow. En plus de ses édifices publics imposants, Dublin est particulièrement riche en architecture du 18e siècle avec des manoirs de style géorgien superbes, des rues larges et des parcs spacieux. Il y a des centres commerciaux à la mode et une large variété de loisirs culturels et sportifs.
La côte Est et Sud-Est
Cette côte était, de par sa position géographique, la région qui ressentait le plus les effets de la colonisation, à la fois par les Vikings à partir du 9e siècle et par les Anglais après l'invasion anglo-normande de 1170. C'est une région riche et variée avec des forts, des plages, des falaises, des maisons majestueuses et des châteaux en ruine. La province de Waterford est une région maritime très animée, comprenant plusieurs petits villages de pêcheurs, des plages et de nombreux sites touristiques bien développés tout au long de ses côtes. La ville de Waterford est peut-être plus connue pour son cristal étaillé à la main célèbre dans le monde entier et la cristallerie de Waterford, le site touristique le plus visité de la région, offre un grand nombre d'excursions pour donner aux visiteurs un aperçu de l'art local du cristal.
 
Le Sud-Ouest
Les provinces du sud-ouest (Clare, Cork, Kerry, Limerick et Tipperary) comprennent la totalité de l'ancien royaume de Munster et une partie du royaume de Connaught. Cette région voit couler la rivière Shannon, offrant des paysages naturels magnifiques et de très bonnes possibilités pour pêcher, et contient d'innombrables lacs (dont le lac Lough Derg), des rangées de montagnes dentelées telles que les Knockmealdowns et les Galtees et des plaines riches et fertiles ainsi qu'une impressionnante varité de vestiges anciens et préhistoriques.
 
La côte Ouest
Les provinces de l'ouest et du nord-ouest (Galway, Mayo, Sligo, Leitrim et Donegal) sont les dernières parties du pays à avoir été anglicisées. C'est une région de chaumières et de tourbières, de plaines calcaires et de falaises abruptes. C'est aussi la région du Connémara d'une beauté austère et qui a longtemps enflammé l'imagination des écrivains, des poètes et des peintres. La région est dominée par deux rangées de montagnes spectaculaires: Les Twelve Bens et les Maam Turks. Le nord-ouest en particulier est un paysage austère de falaises abruptes, souvent surplombant des îles paisibles, agrémentées de plages de sable. À l'intérieur des terres, les paysages sont variés, allant des montagnes exposées au vent de Donegal aux lacs de Leitrim. Le paysage est coupé par des vallées fertiles parsemées d'églises anciennes, de tombes préhistoriques et de ruines. Dans la province de Mayo, les plateaux s'étendent de Lough Corrib et Killary Harbour au sud vers Mullet Peninsula dans la baie de Killala au nord. L'Irlande traditionnelle est ici au premier plan et le paysage est spectaculaire.
 
Les régions des lacs
Les régions des lacs (Monaghan, Cavan, Longford, Westmeath, Roscommon, Offaly et Laois) se trouvent en Irlande centrale et les paysages vont des plaines calcaires fertiles et des tourbières brunes aux collines légèrement onduleuses et aux montagnes imposantes qui descendent vers des vallées boisées très ventées, des landes et des vallées encaissées. Beaucoup d'endroits indiquent un passé tumultueux, à cause de leur situation géographique à la frontière avec la Pale (la région autour de Dublin) qui les réduisait en champs de bataille au cours des conflits récurants entre les clans irlandais et leurs souverains anglais. Aujourd'hui, cette région principalement agricole est beaucoup plus pacifique bien que le passé de l'Irlande, coloré, tumultueux et souvent tragique, soit rappelé ici, comme partout ailleurs dans le pays, par les chansons, les poésies, les mythes, les légendes et les histoires. Il y a également des souvenirs beaucoup plus concrets dans les édifices et les ruines qui sont éparpillés sur tout le territoire, allant des tumulus préhistoriques aux manoirs du 19 ème siècle.

 

 #

 
 #

 
 #