Accueil

GEOGRAPHIE - IRLANDE

Physiquement, l' Irlande (70.280 km2) est un fragment détaché du continent européen. La plus grande partie du pays est une plaine de moins de 150 m d'altitude dont le sous-sol est constitué de calcaires de la période carbonifère. La surface du sol est recouverte de moraines datant de l'âge glaciaire du pléistocène. À certains endroits, ces moraines ont modelé des formations géologiques telles que des rides de gravier (eskers) dans les Midlands ou les comtés du centre de l' Irlande, ou des centaines de petites collines (drumlins), qui traversent l'île, à partir de Clew Bay, à l'ouest du pays.

Reliefs et sols La plaine centrale est entourée d'une bordure discontinue de montagnes, dont les plus anciennes se trouvent dans le Nord et l'Ouest, et datent du cambrien et du précambrien. Ce sont les restes d'une chaîne qui s'étendait depuis l' Irlande jusqu'à la Scandinavie, en passant par l'Écosse. Des roches de quartzite composent un paysage montagneux accidenté, comme dans l'Errigal (752 m) et le Muckish (670 m), dans le Donegal, le Croagh Patrick (765 m), dans le Mayo, et le Twelve Bens, dans le comté de Galway. L'ancienne couche glaciaire a raviné de nombreuses pentes et creusé des lits de rivières dont certaines vallées, comme la baie de Killary Harbour dans le Mayo, ont été envahies par la mer pour former des fjords.

Dans le sud de l' Irlande, une série de plissements parallèles de grès dévonien, séparés par des vallées de calcaires et de schistes carbonifères, forment le prolongement des structures hercyniennes de l'Europe centrale et de la Bretagne. Ces crêtes s'élèvent de plus en plus vers l'ouest, culminant avec le Carrantuohill, la plus haute montagne du pays (1.041 m). Les lacs de Killarney, fameux pour leur beauté, sont situés dans cette région. Un récent affaissement géologique a permis à la mer d'envahir les parties basses des vallées, modelant une côte profondément échancrée avec de nombreux ports naturels.

Dans le sud-est de l' Irlande, des granites de la période dévonienne forment des hautes terres vallonnées s'étendant sur 129 km vers le nord-est, à travers les comtés de Wexford et de Wicklow, jusqu'aux rivages sud de la baie de Dublin. Les pentes orientales de ces hauteurs sont pénétrées par les profondes vallées glaciaires de Glendalough et de Glenmalure.

Des sols argileux couvrent le nord des plaines centrales, où l'écoulement des eaux est insuffisant. Des conditions climatiques d'extrême humidité et d'acidité ont conduit à la formation de tourbières qui s'étendent sur des milliers d'hectares dans les Midlands. La tourbe recouvre aussi les plus hautes collines et entretient une végétation de landes où paissent des moutons.

La population irlandaise