Accueil

POPULATION HONGROISE

 A l'unité physique répond une rare cohésion «ethnique»: 96,6 % des résidants sont magyars c'est certainement la plus forte proportion de toute l'Europe de l'Est. La population, estimée à 10,1 millions d'habitants en 1999, est en léger recul depuis 1981, alors qu'elle culminait à 10,7 millions. Cette inversion de la dynamique démographique dépend en premier lieu d'un mouvement naturel négatif: à la chute de la natalité générale que connaissent les pays industrialisés s'ajoute un relèvement de la mortalité propre aux pays de l'ancien bloc soviétique. Le taux de natalité s'élève à 10 ‰, celui de la mortalité à 14 ‰. Il faut aussi tenir compte d'une forte émigration, surtout depuis 1989, même si l'afflux des réfugiés fuyant les guerres balkaniques peut contrecarrer cette tendance. La population est composée d'une majorité de catholiques et d'une minorité de protestants (près de 25 %), surtout calvinistes. Rurale jusqu'en 1944, la Hongrie connaît depuis lors une progression ininterrompue de la population urbaine (50 % en 1977, 64,7 % en 1995). Les différences régionales de densité sont relativement modérées; l'essentiel des contrastes tient à l'opposition entre Budapest, la capitale, qui concentre près de 24 % de la population totale et le reste du pays.