Accueil

GEOGRAPHIE - HONGRIE

 Limitée par l'Autriche, la Slovaquie, l'Ukraine, la Roumanie, la Serbie, la Croatie et la Slovénie, la Hongrie ne dispose d'aucun débouché maritime, ce qui explique l'importance qu'elle accorde à la navigation fluviale et à la recherche de ports de transit. 

Basse plaine à tendance steppique, elle s'étend sur 93.030 km2. Ses vastes horizons plans – moins de 2 % du territoire dépassent 400 m d'altitude – sont entièrement régis par le système hydrographique du Danube moyen.

La Hongrie n'a presque nulle part de frontière naturelle bien définie. L'ossature du relief est représentée par une diagonale de massifs primaires, de plateaux dolomitiques et de pointements volcaniques surélevés au tertiaire: c'est la dorsale des monts Bakony, Mátra et Bükk, qui s'étend du sud-ouest au nord-est. Ils culminent à 1.015 m au mont Kékes, à l'ouest d'Eger. Ils sont très boisés et recèlent d'importants gisements de bauxite. Dans le Nord-Ouest s'individualise une région marécageuse bien drainée, la Petite Plaine (Kisalföld) de la région de Györ. Sur le flanc méridional et occidental du Danube – qui coupe le pays en deux – se succèdent la dépression du lac Balaton, les collines de Somogy dans des dépôts néogènes peu fertiles et le horst des monts Mecsek, lesquels abritent des gisements d'uranium et de charbon. A l'est du Danube, de part et d'autre de la Tisza, s'étale la Grande Plaine (Alföld). A l'est s'étend la région sableuse de Nyírség.

La population hongroise