Accueil

Les ILES IONIENNES

A l'ouest de l'Epire, de la Grèce Occidentale et du Péloponnèse, sept grandes îles composent la région insulaire de la mer Ionienne.
 
La toute verte Corfou (Kerkira) est la plus appréciée de ces îles.
Elle porte la marque des nombreuses civilisations qu'elle a connue au fil du temps. 
Toute l'île impressionne et enchante le visiteur, avec ses deux citadelles, les venelles étroites, les hautes maisons, les arcades, le bâtiment vénitien de l'Hôtel de Ville et l'église de patron de la ville, Agios Spiridonas. 
De Paleokastritsa à Kanoni, et de l'Achillion à l'îlot de Pondikonissi et aux côtes septentrionales, ce ne sont que baies pittoresques, eaux cristallines, verdure et végétation qui plongent dans une mer d'azur. 
Cette île cosmopolite permet de concilier aisément le repos de la journée à l'animation de la vie nocturne.
 
Paxi est un fantastique microcosme, un jardin fleuri où trouver calme et repos.
 
La partie orientale de l'île de Lefkada est couverte d'une riche végétation et bordée de côtes douces. 
A l'ouest, les plages de sable sont au contraire abruptes et infinies. Mais partout, la mer est d'un bleu sans pareil.
 
Kefalonia est la plus grande des îles Ioniennes. 
Dans ses eaux d'un bleu profond plongent de rochers abrupts ; on découvrira de charmants villages et de belles villes, de vieilles maisons de maître et d'humbles chaumières de paysans, non loin des ruines de quelque cité antique. Vestiges vénitiens, romains, byzantins ou des plages réputées font à juste titre de Kefalonia l'île des contrastes. 
Dans le chef-lieu, Argostoli, les fameux gouffres voient les eaux de la mer pénétrer dans la terre et disparaître. 
Les rayons du soleil plongent tout droit dans les eaux claires de son lac, unique en son genre, au gouffre de Melissani, avec des couleurs qui créent des images magiques. 
A Drongorati, on découvrira une grotte aux stalactites et stalagmites d'une rare beauté, puis enfin la verte Fiskardo, très jolie localité traditionnelle dotée d'un charmant petit port.
 
Homère et l'Odyssée ont rendu universellement célèbre l'île d'Ithaque (Ithaki) bien que petite et montagneuse, elle est bordée de criques enchanteresses qui en font un véritable paradis terrestre. 
Ici, on fera des randonnées dans des localités traditionnelles de bord de mer typiques des îles de la mer Ionienne, des visites au monastère médiéval des Taxiarques et des explorations de grottes magnifiques. 
La verdoyante Ithaque est un endroit apprécié pour ses belles plages et ses villages paisibles, qui permettent d'y passer des vacances inoubliables.
 
L'île la plus méridionale de la mer Ionienne, en forme de triangle allongé, l'idyllique Zakinthos, a sa manière propre d'envoûter et de laisser un souvenir indélébile. 
On n'oublie pas aisément sa mer d'émeraudes, ses montagnes couvertes de pinèdes et ses habitants généreux et hospitaliers. Les plages sont nombreuses, sablonneuses, les eaux claires et paisibles. Sur certaines d'entre-elles, on peut voir les tortues de mer Caretta-caretta, avant de passer en face pour visiter les belles Strofades.
 
Couverte de verdure, Cythère déploie ses magnifiques plages et offre ses eaux limpides au sud-est du Péloponnèse. 
L'intérieur des terres enchante le visiteur par ses localités traditionnelles, ses forteresses, ses monastères et ses églises.
 
© Office national hellenique du tourisme
 #