Accueil

EPIRE

Ce coin nord-ouest de la Grèce est hérissé de dizaines de montagnes, plus ou moins élevées. 
Au centre domine la chaîne du Pindos. Ici, les montagnes donnent l'impression d'émerger, de l'infini de la mer Ionienne. Forêts, étendues couvertes d'une végétation exubérante, lagunes, fleuves, réserves aquatiques aménagées pour des milliers d'oiseaux : plages splendides, côtes inoubliables, dans la verdure et le soleil : ici, la vie coule paisiblement, au rythme des fleuves d'Epire.
 
Construite sur les rives du lac de Pamvotida, Ioanina, la ville la plus importante d'Epire, a conservé sa simplicité, ses seuls ornements étant ses beautés naturelles, ses ruelles étroites, ses vieilles bâtisses. 
De petits villages comme Perama, avec sa fameuse grotte, Mouzakeï et son musée de figurines de cire, et l'île qui se trouve sur le lac, regardant Ioanina, complètent l'image de la ville avant qu'on la quitte pour monter vers Metsovo, très joli village de montagne, fameux pour ses ouvrages faits main et ses produits d'élevage.
 
Continuant vers le nord, on atteint les gorges du Vikos. 
Les villages de Zagoria (Zagorohoria) sont 46 villages pittoresques, au milieu d'un paysage montagneux d'une extraordinaire beauté. 
Dans une végétation très dense se cachent des églises, de vieilles maisons de maître, des ponts et des localités traditionnelles. 
Dodoni était le deuxième oracle de la Grèce ancienne après celui de Delphes : il était dédié à Zeus. 
On peut voir les ruines du temple et du théâtre, l'un des plus grands de Grèce, ainsi que d'autres monuments.
 
Arta, deuxième ville d'Epire, est connue en particulier pour son fameux pont et les monuments byzantins conservés dans ses murs et aux alentours. 
A l'entrée du golfe d'Amvrakikos, les beautés de Preveza et de son port retiendront l'attention, comme un peu plus loin, l'antique Nikopoli (1er siècle avant Jésus Christ), Kassiopi et Messopotamo. 
A Parga, ce sont les eaux abondantes et une terre fertile qui font la verte beauté des lieux. 
Enfin, on arrive à Igoumenitsa, port de transit vers la mer Ionienne et ses îles, ainsi que vers l'Italie.
 
© Office national hellenique du tourisme