Accueil

TOURISME en BULGARIE

Sofia

Ville historique dont la création remonte au IVème siècle av. JC, Sofia, la capitale, s'enorgueillit d'une grande richesse architecturale aux multiples influences: grecque, romaine, byzantine, bulgare et turque. La ville est fière de ses nombreux théâtres et musées (dont les musées archéologique et ethnographique), opéras et galeries (notamment la Galerie Nationale de Peinture et de Sculpture, installée dans l'ancien Palais Royal), de ses universités, ses marchés de plein air, ses parcs (plus de 300, dont le célèbre Parc Borisova ) et ses stades. 

Il faut voir l'extraordinaire Église Alexandre Nevsky (dont le dôme recouvert de feuille d'or domine la ville), érigée pour célébrer la libération de la Bulgarie du joug turc, lors de la guerre russo-turque à la fin du XIXème siècle. La crypte abrite une superbe exposition d'icônes. Ne manquez pas d'écouter chanter l'excellente chorale de cette paroisse. Parmi les autres églises de Sofia, citons Ste Sophie, église byzantine du VIème siècle; St Georges, construite au Vème siècle et qui recèle des fresques du XIVème siècle; Ste Petka Samardshijska, église du XIVème siècle et Ste Nedelya. Sous les neuf coupoles de la mosquée Bouyouk (la plus grande de Sofia) se trouve un musée archéologique. La mosquée Banya Bashi vaut également le détour. Bel exemple d'architecture moderne, la place Alexander Batenberg permet d'admirer le Siège du Gouvernement et quelques ruines romaines (découvertes lors de la construction d'un passage souterrain), ainsi qu'une maquette de la ville à l'époque romaine. Parmi les autres attractions touristiques, citons les bains turcs et les marchés Hali (marché couvert), Georgi Kirkov et Place Kristal (marché aux puces et antiquités).

Plovdiv

Fondée en 342 av. JC, la deuxième ville du pays est une véritable ville-musée. Plovdiv est traversée par la rivière Maritsa qui sépare la vieille ville des nouveaux quartiers commerciaux. Dans la vieille ville, de nombreux bâtiments du XVIIIème et XIXème siècles (voire plus anciens) dans le style typique du Renouveau National. Au fil des flâneries dans les étroites ruelles pavées, on peut admirer des ruines romaines (dont un amphithéâtre), de pittoresques maisons médiévales et des bâtiments du XVIIème siècle dont les étages supérieurs en surplomb au-dessus de la rue touchent presque ceux des maisons d'en face. Le Musée Archéologique a des collections d'objets thraces en or, dont des ustensiles de cuisine. Le Musée Ethnographique est très intéressant, tout comme les églises de Ste Marina et Ste Nedelya.

La côte de la mer Noire

Les stations balnéaires de la Riviera bulgare sur les bords de la Mer Noire sont la destination traditionnelle et le lieu de villégiature idéal des familles. On peut s'y baigner sans danger car on a pied jusqu'à 150m environ du rivage. Les zones de courants dangereux sont clairement signalées. La Mer Noire est moitié moins salée que la Mer Méditerranée. Une partie du sable est amenée par les courants depuis la Méditerranée, en passant par le Bosphore et les Dardanelles. Plusieurs plages sont équipées de petits bassins pour les enfants. D'autres offrent balançoires, toboggans, dômes de jeux et promenades à dos d'âne. Dans la plupart des stations, les possibilités de sports nautiques sont variées.

Les équipements pour les amateurs de la nature et de la vie au grand air se sont beaucoup améliorés au cours des dernières années. Différents types de logement sont proposés, et le secteur est en pleine croissance: Petits hôtels, pavillons, chalets privés et terrains de camping. Excursions guidées ou visites privées possibles; dans certaines zone, il faut un permis. 

 

 #