Accueil

ECONOMIE - BIELORUSSIE

La Biélorussie a peu de ressources naturelles par rapport aux autres anciens pays du bloc soviétique mais son développement économique est plus élevé. Les principales cultures agricoles sont : les betteraves, les céréales et les pommes de terre. L'élevage de bétail est aussi considérable. Le secteur industriel est basé sur la production de machines agricoles et la chimie, dont la plupart a été exportée dans le passé. A part de faibles réserves de pétrole et de gaz, la Biélorussie n'a pas de réserves naturelles et elle est obligée d'en importer majoritairement en provenance de la fédération russe. A l'instar des autres républiques soviétiques, la Biélorussie a souffert d'un net déclin de rendement et d'une multitude de problèmes qui ont suivi la dissolution de l'union soviétique ; ceci arriva après une période de stabilisation démarrée dans la seconde moitié des années 90 quand le gouvernement et le peuple tentaient de s'adapter aux nouvelles circonstances économiques. Cependant, la réticence du gouvernement à implanter les nouvelles mesures approuvées par les institutions internationales (FMI, Banque Mondiale et la BRED que la Biélorussie a rejoint en 1992) et le comportement du régime politique de Lukashenka ont entraîné que le pays soit largement privé des finances provenant de ces sources et a du mal à se développer économiquement, particulièrement à la vue de la situation incertaine de la fédération russe. Une nouvelle monnaie, le Rouble biélorusse, fut mise en circulation en 1995.