Accueil

TELEVISIONS ALLEMANDES

 La radio et la télévision publiques sont régies par onze établissements de droit public, constituant l'ARD (la Communauté de travail des organismes de droit public de radiodiffusion d'Allemagne), à laquelle viennent s'ajouter la deuxième chaîne de télévision, plus connue sous son sigle ZDF, la DeutschlandRadio, ainsi que la Deutsche Welle, seul organisme de radio et de télévision de l'État fédéral dont les émissions sont diffusées à travers le monde entier. 

Chaque grande région dispose de son propre office de radiodiffusion, à savoir par exemple le Westdeutscher Rundfunk à Cologne, le Norddeutscher Rundfunk à Hambourg ou le Bayerischer Rundfunk à Munich. Après la réunification, le Mitteldeutscher Rundfunk (MDR), à Dresde, qui émet pour les Länder du Sud (Saxe, Saxe-Anhalt et Thuringe), et le Ostdeutscher Rundfunk (ODR), à Potsdam, dans le Land de Brandebourg, ont rejoint l'ARD. Quant à la télévision privée, elle doit son essor aux aménagements législatifs des années 1980, lorsque SAT 1 et RTL ont diffusé leurs premiers programmes, et au succès conjoint du câble et du satellite (Astra). Aujourd?hui, les téléspectateurs en Allemagne reçoivent une trentaine de programmes dont toutes les chaînes publiques nationales ou régionales et de nombreuses chaînes privées comme Pro 7, Vox, Kabel 1, TM 3, DSF et NTV. 

Le prime time débute à 20 heures 15 et prend fin avec la diffusion de grands journaux télévisés programmés à 21 heures 45 par la ZDF et à 22 heures 30 par l'ARD. Grâce à la production de nombreuses séries, surtout policières, la télévision allemande a aussi su s'implanter sur le marché international et vendre ses programmes aux quatre coins du globe. Quant à la radio, elle reste proportionnellement en retrait par rapport à la télévision et aux journaux. Publique ou privée, elle n'émet presque qu'en modulation de fréquence et se limite à la région pour laquelle ses émissions sont destinées.